Moi acquise? Jamais!

Girls!

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler d’un passage par lequel souvent les femmes passent, la période « pot de colle » dans le couple au point que votre copain pense que tu es acquise. Oui toi là, tu es peut-être aussi acquise, où bientôt acquise alors STOP.

Et quelle erreur d’en arriver là. Généralement c’est le comportement de la femme qui donne ce résultat. Je m’explique, vous vous donnez à fond, vous êtes présente dans votre couple (attention il y a une différence entre avoir sa place dans le couple et être à disposition de son copain), pleine d’attention auprès de votre mec, plus il s’efface au sens où il fait moins d’efforts, il est indifférent, il attend que les choses viennent à lui .. Ces petits travers qui commencent à s’installer dans le comportement et l’attitude de votre mec est dû à lui mais aussi et surtout à vous. L’homme a cet instinct animal, qui le pousse sans cesse au challenge et à la chasse. Souvent il aime le jeu, il aime quand c’est compliqué, pleins d’embûches. Les Princes de l’Amour ca vous parle?  Vous savez cette télé-réalité devant laquelle on s’affale en rentrant du boulot, en grignotant un petit quelque chose et qui nous fait rire ? Oui celle-ci ! Et bien bon nombre de fois j’ai entendu les candidats dire  » je l’ai éliminé parce qu’elle est trop attentionnée, trop gentille, elle n’a pas assez de caractère, je la mangerais tellement elle manque de caractère… ». Vous allez me dire mais « quelle référence », oui mais je m’en fous, j’adoooooore les télé-réalités!! Et puis c’est des hommes quand même! Et ils ne sont pas les seuls à penser comme ca!

Bref, j’en ai entendu des vertes et des pas mûres et c’est toujours la même chose qui revient, les femmes sont soit trop faciles, soit trop gentilles et attentionnées, soit elles n’ont pas assez de caractère!

Constat amer: Vous êtes toujours disponible pour lui, en toutes circonstances, vous ne ratez jamais ses appels et quand c’est le cas vous vous jetez sur le téléphone la seconde qui suit pour le call back. Vous répondez à ses messages dans les 5 minutes acceptables (d’après vous), quand lui vous laisse en « Lu » à 17h23 et qu’il est 20h. Depuis que vous êtes avec lui, vous avez changé, vous êtes moins indépendante, tout tourne autour de lui. Pourquoi cette tendance? Je dirai simplement parce que la vision du couple pour la femme est souvent celle de l’union, du duo, quand on est en couple , on fait tout ensemble ou beaucoup de choses, on est fusionnels et passionnés l’un par l’autre. D’ailleurs, nombre de femmes sont « déçues » ou « en manque » de quelque chose quand leur couple n’est pas ou plus passionnel comme si la passion était un gage de réussite, d’amour vrai, fort et véritable. Comme si être détachée de son copain, indépendante, pas possessive et encore moins jalouse était anormal… Bref ceci recouvre selon moi le conformisme de la société post moderne qui dès que quelqu’un sort des clous, il est marginal.

Conséquences: il s’éloigne, vous porte moins d’attention, vous dit que vous l’étouffez, qu’il aimerait que vous soyez moins dépendante (déjà, utiliser ce terme c’est un signe, cela doit tilter dans vos oreilles, comme une petite voix intérieure qui tire l’alarme), que vous n’êtes pas obligés de tout faire ensemble, être sans arrêt ensemble.

Une fois que vous vous rendez compte de cela, deux questions se posent: Pourquoi et comment faire en sorte d’être moins dans cet état presque anxiogène pour l’autre ?

Concernant la 1 ère question, je ne suis pas partisane de « il faut mettre de la psychologie partout » mais je suis partisane de « travailler sur soi pour être meilleure demain (meilleure comme on l’entend personnellement bien sûr) et mieux dans sa peau ».

Dans ce cadre forcément, ca intègre un peu de psychologie. Voici des questions simples à vous poser:

  • Suis-je toujours comme cela dans toutes mes relations amoureuses? Y-a-t-il une différence entre la précédente et celle d’aujourd’hui dans mon comportement ? Si oui essayez de remonter le file et de comprendre pourquoi, quelle est l’origine de cette différence?
  • Est-ce que je suis encore plus « pot de colle » quand j’aime? Ou quand l’autre est aussi pot-de-colle?
  • Inversez les rôles: comment je régirais si mon copain me collait? M’étouffait?
  • Avez-vous besoin d’espace, de distance, de liberté en couple? Encore plus que quand vous ne l’êtes pas?
  • Dans votre vie, êtes-vous indépendante et autonome? Ou plutôt toujours « soutenue », « assistée », « dépendante »? Avez-vous besoin de toujours demander conseil, avis aux autres? D’être validée dans telle ou telle prise de décision? D’être sûre avant de faire quelque chose et donc de demande l’aval?

Se poser ces questions c’est utile même pour d’autres problématiques je trouve.

Comment être moins dans cette attitude?

  • Déjà le vouloir, car feindre une attitude n’est pas l’objectif si vous souhaitez changer sur le long terme.
  • Faîtes un travail sur vous pour apprendre à vous contrôler. Rien ne sert si vous ne savez pas vous maîtrisez. Par exemple, si votre objectif c’est de ne pas répondre à son texto dans la minute qui suit, c’est le mental qui prime. Vous êtes aussi au boulot, vous êtes occupée, balancez votre téléphone sur silencieux, nom de de Dieu! Et en plus, si dès que vous recevez un message vous répondez, à quel moment le manque s’instaure?
  • Occupez-vous l’esprit à autre chose, ayez des préoccupations, des loisirs.
  • Ne vous oubliez pas quand vous vous mettez en couple. L’important c’est vous et votre bien-être, si vous n’êtes pas heureuse seule dans votre propre vie comment le serez-vous en couple ?
  • Soyez une femme de caractère. Ne vous laissez pas dépasser par les émotions et les sentiments. Car à se laisser prendre dedans sans parachute, sans prudence, on ne voit plus ce qui est bon pour soi, pour l’autre et pour le couple. Quand je parle d’émotions et que je dis « ne vous laissez pas dépasser par elles », cela ne veut pas dire que les émotions c’est pas bien, juste qu’elles deviennent « pas bien » si elles prennent tellement de place qu’elles contrôlent votre vie dans un sens négatif, dans des choses qui ne sont pas bonnes pour vous.
  • Affirmez-vous, posez des limites, soyez clairs dans vos propos, faîtes preuve de communication pour dire les choses, exprimez-vous. Si vous avez de la poigne, vous ne vous laissez pas faire et donc vous ne lui appartenez pas et donc il peut vous perdre et donc vous n’êtes pas acquise.
  • Ayez pleinement confiance en vous. Un homme aime voir sa femme indépendante, savoir ce qu’elle veut et sûre d’elle.
  • Dire non ou apprendre ou réapprendre à dire NON. « Non je veux voir Superman au cinéma et pas La Vache ». Non, dîtes non, répétez-vous non, non, non. Ce n’est pas pas à vous souvent pour ne pas dire toujours de faire pencher la balance vers le choix de votre copain. A force de dire tout le temps « ok, si tu veux », « ok, on va faire comme ca », « ok, bon la prochaine fois c’est moi qui choisis », votre capacité d’adaptation a des limites. Vous n’êtes pas souple comme un chewing-gum! Et en plus cela a tendance à faire disparaître votre personnalité…                                                               Bref, imposez-vous, ca plaira à votre copain au lieu d’entendre toujours dans la bouche de sa copine « oui ». Les hommes n’aiment pas ca. Et à cause de ca, votre copain va croire que vous manquez de caractère (ou est-ce vraiment le cas?), il va commencer à s’ennuyer et va fuir un peu plus la relation puisque vous êtes acquise, qu’il peut ne pas faire d’efforts car vous êtes là, envers et contre tout. Il ne recherche pas cette sécurité contrairement à nous les femmes.

Voici des exemples de situations simples grâce auxquelles vous apprendrez à vous maîtriser et, faisons d’une pierre deux coups, vous détacher un peu.

  • Le coup du téléphone sur silencieux pendant une heure ou deux quand vous êtes au bureau pour ne pas vous parasiter l’esprit par les messages attendus de votre copain. Pareillement, pour les courses, vous n’allez mourir parce que vous êtes sorties 2 heures sans votre téléphone! Et puis en plus, si vous avez habitué votre copain à être au taquet sur les réponses, il va peut être commencer à s’inquiéter, voire s’indigner que vous preniez plus de temps à répondre
  • Faire son programme de la semaine AVANT celui du couple. En effet, il arrive souvent de vouloir programmer ses rdv amoureux d’abord puis d’intercaler ses autres activités au risque 1/ de ne pas avoir le temps car on s’est mal organisé ou on accordé tout soin temps à son couple; 2/ vous risquez entièrement de vou scaler sur lue programme du copain qui lui n’aura aucun souci à assurer toutes ses activités. Etre disponible, on dit oui, être trop disponible, on dit non, nous aussi on a une vie.
  • Etre flexible on dit oui si nous sommes 2 à l’être, être flexible comme un chewing-gum, on dit non, ca le forcera  à s’assouplir.

 

Alors voilà, j’espère que ça n’est pas trop long, que cette réflexion pourra vous éclairer sur votre fonctionnement et votre relation de couple.

 

Boussa&Smile

stickers-bouche-paillete-argent-R1-74409-1

 

 

Publicités